« Sur la toile sombre du ciel… », poème de Marya Szpyrkówna

Crépuscule au bord de la mer après la tempête, 1824, Francis Danby

— Sur la toile sombre du ciel, la lueur
flamboie à l’ouest crépusculaire — —
enseveli dans le brouillard,
le soir incline son front…
à travers le vide gris étranger
par courants, souffle le vent égaré —
dans les vagues échouées des brouillards
les arbres bruissent lugubrement…
Dans les vagues échouées des brouillards
se déversent de lugubres bruissements
au-dessus de l’acier des eaux dormantes,
au-dessus des eaux sombres et profondes…
Et ils conçoivent dans l’ombre froide
de tristes contes d’automne,
— au sujet du jour qui s’est éteint,
— au sujet du bonheur qui a disparu…

Traduit par Chantal Lainé

CC BY-NC-SA

Texte original issu du recueil « Zwrotki jesienne » (1911)

Image domaine public: wikimedia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s