Biographie de Tadeusz Nalepiński (1885-1918)

Tadeusz Nalepiński, un poète expressionniste

Tadeusz Nalepiński (Lodz,1885-Berne,1918), est un poète, prosateur et critique littéraire. Il grandit et passe son enfance à Saint-Pétersbourg, avec ses parents Aleksander et Zofia et sa famille qui a déménagé en Russie en 1888. Il revient en Pologne pour étudier à l’Université Jagellonne de Cracovie. En 1905, il débute sa carrière de poète, avec la parution d’un recueil « Le Déclin de la lumière » [Gaśnienie] qui regroupe des poèmes de jeunesse marqués par l’expressionnisme et un esprit décadent. En 1907, il obtient un doctorat de philosophie à Prague. En 1910, il publie le recueil « Le Baptême » [Chrzest], inspiré des vers de Wyspiański et de la pièce « L’Esprit Roi » [Król Duch] de Słowacki, dont les œuvres sont portées par des idées humanistes, mais ce recueil est surtout inspiré par la thématique de l’indépendance de la Pologne. Dans « Le Baptême » [Chrzest] , l’action se déroule dans les Tatras, région montagneuse du sud de la Pologne, où le poète a séjourné à de nombreuses reprises et où il s’est lié d’amitié avec des poètes et des écrivains, en particulier Stanisław Witkiewicz et son fils, Tadeusz Miciński et Andrzej Strug. Les Tatras symbolisent souvent dans la poésie polonaise la quête de l’indépendance et l’inquiétude face à un possible envahisseur. On comprend d’autant mieux cette thématique dans les poèmes de Tadeusz Nalepiński, si on considère l’époque où vivent ces écrivains, alors que le destin du pays est on ne peut plus instable et menacé par la guerre. Les œuvres de Tadeusz Nalepiński sont, en effet, beaucoup rattachées à la thématique de l’indépendance, que ce soient les rapsodies dans « Le Baptême » [Chrzest,1910] , l’épopée guerrière « Ave Patria » (1939), la pièce « Le Prince captif » [Książę niewolny]  (1914), ainsi que les recueils de nouvelles « Le Livre de chant déchiré » [Śpiewnik rozdarty,1913]  et Kazia (1919), où l’action se déroule dans les Tatras, respectivement à Zakopane et dans les Ciemne Smreczyny. Durant sa vie, Tadeusz Nalepiński a fait également de nombreux voyages en Europe, au Proche-Orient et aux Etats-Unis, dont il laissera des impressions par écrit. En 1914, il entre dans les Légions Polonaises, mais pour cause de tuberculose, il doit partir à l’étranger. Depuis 1916, il travaille en Suisse et en Pologne, au bureau de presse du Comité national de rédaction. Il publie des articles sur la littérature moderne dans des journaux russe et polonais. Il aura écrit notamment plusieurs articles au sujet de l’œuvre poétique de Stanisław Witkiewicz et de Tadeusz Miciński. Ses poèmes érotiques rencontrent aussi du succès. Il meurt à Berne en Suisse, en 1918, laissant une œuvre prématurément inachevée, très prometteuse et admirée de ses contemporains.

Publicités