« Il fut un temps… », poème de Kazimierz Tetmajer

wytchnienie

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Il fut un temps…

Il fut un temps où nous pouvions nous comprendre ;
mais ce temps est fini, il ne reviendra pas,
tout me sépare de vous, aujourd’hui,
je n’ai que faire à présent de ce que vous êtes,
je n’ai que faire de votre vie —
la seule chose qui me fait mal, c’est de savoir
que vous êtes enchaînés.

Aujourd’hui, ma parole est devenue un chant,
et ce chant n’appartient qu’à moi seul ;
peu m’importe de savoir si ces mots
resteront gravés ou non dans un cœur jeune et ignorant,
ces mots que j’ai jetés à l’eau, de ma main,
— ils peuvent couler au loin, ou même s’éteindre.

Nous sommes des étrangers. Vous avez vos prophètes,
vous avez vos sages pour faire connaître le fond de vos cœurs,
vous avez des gardiens pour veiller sur vos âmes,
vous avez des prêtres qui gardent vos temples sacrés,
ils sont vêtus des larges étoffes des vérités et des mensonges,
vous avez des poètes pour vos espoirs et vos désolations.

Moi, je suis parti, je me suis détaché de tout cela,
vivez comme bon vous semble — — qu’êtes-vous, après tout ?
Êtes-vous comme la feuille de l’arbre vert,
avez-vous le parfum d’une fleur, le murmure des torrents,
êtes-vous comme un lever de soleil offert au regard,
ou sombres comme des bois de mélèzes, où l’on se perd !?

Êtes-vous comme une légende d’or,
taillée dans le creux d’immenses rochers ? ou bien,
êtes-vous forgés comme une armure qui grince,
ou comme l’épée qui se fracasse sur le côté,
ou bien comme le bruit d’une poigne de fer, qui cherche,
immanquablement, le fameux tumulte et la guerre ?

Moi, je suis le poète unique de ma propre pensée,
poète — — là où les rafales de vent m’emportent et me jettent,
c’est ce qui donne forme aux cordes de ma harpe,
je suis seul à entendre ce chant qui souffle et retentit,
un chant que rien au monde ne peut entraver ou retenir —
la seule chose qui me fait mal, c’est de savoir
que vous êtes enchaînés.

Traduit par Chantal Lainé

CC BY-NC-SA

Texte original: Antologia Młodej Polski

Image domaine public: wikimedia

Publicités