Biographie de Stanisław Wyrzykowski (1869-1949)

Bachanalia de Kazimierz Sichulski (1879-1942)Stanisław Wyrzykowski est un poète, romancier et traducteur polonais, né le 30 octobre 1869 à Bortniki, en Ukraine, et mort le 16 février 1949 à Cracovie. Il publiait ses poèmes dans les deux revues majeures de l’époque concernant l’art et la littérature moderne, La Vie [Życie] et La Chimère [Chimera].

En 1930, il a publié un roman historique sous forme de trilogie, « Les Noces de Moscou : La légende du mystérieux tsar » [Moskiewskie gody : Legenda o tajemniczym carze], un roman qui décrit l’époque du tsar Dymitr Samozwaniec, ou Dimitri II (1582-1606). En 1931, il fait paraître un tome de poésie, « La Moisson de la vie » [Plon życia]. Ses poèmes sont fortement influencés par la pensée nietzschéenne.

Stanisław Wyrzykowski fait, en effet, partie des trois principaux traducteurs des œuvres intégrales de Nietzsche, avec le poète Leopold Staff (1878-1957) et l’écrivain Wacław Berent (1873-1940), ce dernier ayant traduit « Ainsi parlait Zarathoustra ».

Stanisław Wyrzykowski a traduit plusieurs œuvres de Nietzsche, dont les « Dithyrambes à Dionysos », en 1904, « Par-delà Bien et Mal », en 1905 (le chapitre IX « Qu’est-ce qui est noble » paraît en 1901 dans la revue La Chimère), « Le Crépuscule des idoles », en 1906, « Aurore, réflexion sur les préjugés moraux », en 1907.

Il a également traduit des contes et des nouvelles d’Edgar Poe, Conrad et Kipling. Par ailleurs, il a traduit l’anthologie en 5 volumes « Histoire de la peinture » (1899-1902) de l’historien allemand Richard Muther (1860-1909), publiée chez l’éditeur polonais Jan Fiszer de 1902 à 1904.

CC BY-NC-SA

Image domaine public: wikimedia

Publicités