« Le bonheur passe… », poème de Marya Szpyrkówna

Wieczór w Tatrach - Stefan Filipkiewicz (1879-1944)

— Le bonheur passe, tel un écho à travers les rochers,
et même feu lointain, il disparaît dans l’obscurité — —
alors ne dis pas que tu m’as donné ton âme
                                                    pour l’éternité…

Le passé, dans le brouillard des événements et des années,
déteindra comme les couleurs d’un vieux pastel —
nous irons chacun vers notre destinée, comme
                                                    — tant d’autres…

La vie, toi et moi, nous séparera, mais —
les souvenirs à jamais me seront la plus
précieuse — — histoire — — fable ou légende, vécue
                                                    en demi-rêve…

Traduit par Chantal Lainé

CC BY-NC-SA

Texte original issu du recueil « Zwrotki jesienne » (1911)

Image domaine public: pinakoteka

Publicités