« Perdue quelque part… », poème de Marya Szpyrkówna

Le Bateau, Lac de Garde, Paul Schreckhaase

Perdue quelque part, sur l’étendue des eaux,
— vacille, au gré de la vague, une barque précaire…
— depuis le bord, les marins vers le gouffre l’ont jetée,
L’ont jetée vers le gouffre — mais sans laisser de barre…
— Parfois le vent la secoue, parfois le courant la presse,
le remous parfois l’emporte dans ses impasses blanches…
— Et encore, une de ces barques sans voile qui se précipitera
dans les profondeurs, ou viendra s’abattre contre les rochers…

Traduit par Chantal Lainé

CC BY-NC-SA

Texte original issu du recueil « Zwrotki jesienne » (1911)

Image domaine public: wikimedia

Publicités