« Réveille-toi », poème de Władysław Bukowiński (Selim)

Nicolas Vermont_Le rêve d'Ulysse_1893RÉVEILLE-TOI!

Réveille-toi ! Tu vois bien des milliers de gens, là-bas…
Qui marchent ensemble, unis, pour réaliser de grands buts,
En élèvant très haut les flambeaux des saintes vérités,
Absorbés dans les étoiles des idées rayonnantes…
Est-ce que le fait de les voir ne te tire pas du sommeil ?…

Combien de temps encore vas-tu attendre ton tour ?
Réveille-toi ! Ils attendent, en vain, depuis si longtemps
Que tu les rejoignes pour porter la lumière, vers où était l’ombre
Jusqu’à présent, vers ce qui n’a pas encore reçu les rayons du soleil…
Est-ce que tu ne répondras jamais à leurs espoirs?

Réveille-toi et pense : d’où me vient cette faiblesse,
D’où me vient ce dégoût précoce que j’ai pour le monde ?
Pourquoi ton âme, encore jeune, ne s’envole-t-elle pas
Vers des contrées radieuses qui lui sont inconnues,
Vers des pays où règnent l’enthousiasme et le rêve ?

Réveille-toi ! Il est encore temps pour le combat et l’action,
Qui seuls peuvent te faire renaître.
Des milliers de gens ont déjà rejoint cette route,
Et toi aussi, tu t’en iras, tu suivras le chemin avec eux.
Car le bonheur de tes frères — c’est ton but véritable !

Tu as tellement de choses à accomplir sur terre…
Tu dois rattraper ceux qui sont partis avant toi
Et qui avancent d’autant plus vite que les jours passent,
Tu dois servir d’exemple pour encourager tes frères,
Pour qu’ils partent aussi rejoindre tous les autres…

Réveille-toi ! Qui donc perd toute sa jeunesse à rêver ?
Devant toi, il y a la vie et les élans de la passion…
Va, vers celui qui tend ses bras dans la misère,
Et là où l’obscurité règne encore parmi les hommes !
L’avenir rendra à tes fils tout ce que tu auras donné !

Traduit par Chantal Lainé

CC BY-NC-SA

Texte original: Antologia Młodej Polski

Image domaine public

Publicités